Port-La-Nouvelle: le contraire de ce qu’il faut faire / Les incohérence budgétaires de la région Occitanie

Lors de l’Assemblée régionale du 17 décembre, les élus insoumis ont avancé des propositions d’intérêt général et écologiques.

Nous avons notamment porté un amendement pour instaurer un moratoire sur la privatisation du port de Port-La-Nouvelle et ses travaux écocides. Ce projet est ruineux pour la collectivité et lucratif pour l’opérateur privé. Il est aberrant d’un point de vue agricole, énergétique et environnemental. Nous avons malheureusement été les seuls à exprimer en Assemblée la nécessité de ce moratoire qui a de nouveau été refusé  par la majorité.

Nous avons par ailleurs proposé des causes communes pour amender le budget et y inscrire notamment :

  • le recrutement d’Agents Régionaux des Lycées pour répondre enfin aux besoins exprimés par les établissements et permettre une meilleure application des protocoles sanitaires
  • l’incitation aux retours en régies publiques de l’eau pour œuvrer à la protection de la ressource
  • un soutien plus fort à l’agriculture bio
  • la priorité aux aides à l’économie de proximité (commerçants, artisans,TPE-PME, économie sociale et solidaire…), à la relocalisation des productions et à la sauvegarde de l’emploi avec des contreparties sociales et écologiques
  • le doublement des aides au développement des centres de santé publics
  • un rééquilibrage en faveur du soutien à l’emploi associatif, à la culture et au sport dont les difficultés sont démultipliées par la situation sanitaire

Si nous avons obtenu la généralisation de la gratuité des transports scolaires sur toute la région pour la rentrée scolaire, aucun de nos amendements n’a été adopté.

Nous n’avons pas approuvé ce budget 2021 qui valide la privatisation du port de PLN et n’est pas à la hauteur des urgences sociales et des nécessités écologiques. Celles et ceux qui ont soutenu ce budget sont enlisés dans le « et en même temps ».

Comment privatiser un port en Occitanie tout en condamnant la privatisation d’Aéroport de Paris?

Comment miser sur l’importation de céréales d’Amérique du Nord tout en prétendant combattre l’accord de libre échange avec le Canada ?

A quoi sert un Green Deal régional quand il s’accompagne de projets désastreux pour l’écologie ? Pourquoi acheter des publicités « J’achète dans ma zone » pour défendre dans le même temps l’implantation d’un entrepôt de 7 ha aux Portes du Tarn dédié à l’e-commerce de type Amazon ?

Une alternative positive est nécessaire lors des prochaines élections régionales pour mettre en place un bouclier social, instaurer la bifurcation écologique et la rénovation démocratique.

Nous invitons celles et ceux qui veulent cette alternative à se fédérer et à signer l’appel pour une fédération populaire en Occitanie sur www.occitaniepopulaire.fr

Myriam Martin, Jean-Christophe Sellin et Guilhem Serieys,
conseillers régionaux LFI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s