Aéroport Toulouse-Blagnac: Les collectivités locales doivent maintenant prendre leurs responsabilités

La cour admistrative de Paris vient d’annuler la procédure de privatisation de l’aéroport Toulouse-Blagnac.
Après quatre ans de mobilisation collective des associations, syndicats et citoyens, il appartient maintenant aux collectivités locales Toulouse Métropole, Département de la Haute-Garonne et Région Occitanie de prendre leurs responsabilités en soutenant l’action pour faire annuler l’acte de vente au Tribunal de Commerce pour défendre l’intérêt général.
La région Occitanie a voté le 29 mars un voeu pour le retour de l’aéroport Toulouse-Blagnac dans le giron public; il faut maintenant aller plus loin et aboutir au retour de l’aéroport dans le domiane public en se joignant volontairement à la procédure aux côtés du collectif contre la privatisation, pour le bien commun et la santé des riverains.

Myriam Martin, Jean-Christophe Sellin, Guilhem Serieys