Communiqué des élus de la France Insoumise au Conseil régional Occitanie suite à la blessure d’un étudiant mobilisé contre la loi ORE

Suite à l’évacuation de l’université Jean Jaurès mercredi 9 mai, un groupe d’étudiant-e-s se rendait à la gare Matabiau quand il a été interpellé par la BAC. Dans le cadre de l’interpellation musclée d’un des etudiant-e-s, une grenade défensive a explosé blessant grièvement celui-ci.

La gestion systématique des conflits utilisant la manière forte et la répression ne peut que conduire qu’à ces bavures policières. Nous condamnons avec la plus grande fermeté cette répression qui s’abat systématiquement sur les acteurs et actrices du mouvement syndical et social parce que ces derniers se battent contre les politiques du président Macron.

Nous refusons la loi ORE avec tous ceux et toutes celles qui se battent à l’université Jean Jaurès, l’instauration de la sélection à l’université et nous plaidons avec eux pour l’accès à un enseignement supérieur public de qualité.

Liem Hoang Ngoc, Myriam Martin, Guilhem Serieys et Jean-Christophe Sellin, Conseiller.e.s régionaux.ales de la France Insoumise – Région Occitanie