Une rentrée en résistance !

Lettre de rentrée de Myriam Martin , Jean Christophe Sellin, Guilhem Serieys et Liem Hoang-Ngoc,  conseillers régionaux d’Occitanie.

Comme le 12  et le 21 septembre à l’appel des syndicats, nous serons le 23 à Paris à l’appel de la France Insoumise, contre la nouvelle « loi travail » d’Emmanuel Macron. Nous vous invitons à y participer pour stopper ce coup d’état social et défendre une alternative humaniste.

Élus et militants, notre place est avec celles et ceux qui luttent. Nous faisons ainsi le choix de la fidélité à nos convictions et aux engagements électoraux de la liste régionale « Nouveau Monde en Commun ».

Parce que nous avons pris des engagements éthiques et démocratiques, nous rendons compte de nos actions et de nos votes au conseil régional.

Parce que nous avions pris des engagements en matière de priorité au service public, d’écologie, de culture et de solidarité, nous poussons autant que possible les politiques régionales dans ces directions. C’est ainsi que nous avons notamment obtenu pour cette rentrée scolaire la gratuité intégrale des livres pour les lycéens et des équipements pour les apprentis.

Nous nous étions aussi engagés à rester indépendants des politiques libérales et des vieilles pratiques bureaucratiques. C’est pourquoi nous nous opposons et défendons des propositions alternatives chaque fois que nécessaire. Voici pourquoi nous avons proposé des alternatives lors de l’Assemblée plénière du 30 juin dernier à propos du fonctionnement démocratique du conseil régional, du rapport à l’Union Européenne ou encore concernant les aides publiques aux entreprises.

Nous avons ainsi défendu que le conseil régional conditionne l’attribution de subventions aux entreprises au respect par celles-ci de certains principes : limitation de l’emploi précaire, évaluation du montant et de l’utilisation faite du CICE (Crédit Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi), refus du recours au « Travail détaché ». Nous regrettons que la majorité régionale et la plupart des élus de la liste Nouveau Monde en Commun ne rejoignent pas ces exigences et que l’on soit si peu nombreux à défendre le programme de notre liste régionale. Pour autant, nous continuerons à le faire avec convictions, dans l’espoir de convaincre, en lien avec les mobilisations sociales, écologiques et démocratiques.

Nous resterons fidèles à cette démarche lors de la préparation du budget 2018 du Conseil régional. Nous devons répondre aux besoins des populations ! Cela nécessite une autre approche budgétaire que celle qu’impose le gouvernement Macron avec la baisse des moyens et la suppression des contrats aidés.Cela nécessite surtout que le peuple se mêle des discussions menées en son nom au Parlement mais aussi dans les collectivités territoriales. Nous allons tâcher d’informer et impliquer toutes celles et tout ceux qui le veulent dans nos choix d’alternatives.

Résistons et construisons l’avenir en commun!

Myriam Martin, Jean-Christophe Sellin, Liem Hoang-Ngoc et Guilhem Serieys.

 

Pour plus d’informations sur nos activités:

Assemblée plénière du 30 juin:

 

Un commentaire sur “Une rentrée en résistance !

  1. Peut-être serait-il utile d’interpeller au sujet de la gestion des ports et en particulier de celui de Port-Vendres et des projets incohérents. Initiateur du groupe local insoumis et animateur d’un groupe de travail je me tiens à votre disposition.
    P Dozio

    J'aime

Les commentaires sont fermés.