Assemblée plénière du 30 juin 2017 de la Région Occitanie : encore une occasion manquée !

A l’occasion de l’Assemblée plénière du 30 juin 2017, nous avons continué à défendre le programme écologique, social et démocratique porté par la liste Nouveau Monde en Commun lors des dernières élections régionales.

Cette Assemblée était notamment le moment d’accompagner la politique régionale d’aide aux entreprises d’un véritable contrôle de l’utilisation des fonds publics et de critères sociaux et environnementaux. C’est pourquoi nous avons défendu par exemple la limitation de l’emploi précaire, l’interdiction du travail détaché et une évaluation de l’utilisation faite du CICE dans les entreprises sollicitant des subventions régionales. Nos propositions ont été rejetées, c’est pourquoi nous n’avons pas voté ce rapport qui se contente d’intentions trop générales.

L’Assemblée a également modifié le Règlement intérieur de la collectivité. Il s’agit de la troisième révision depuis janvier 2016. Au lieu de favoriser l’expression de la pluralité politique et de garantir les droits des élus, ce RI est devenu un outil complexe et bureaucratique. Il restreint le droit d’amendements, bride la diversité politique et réduit le droit d’expression des élus. Nos propositions de modifications et de simplification ont été également refusées, c’est pourquoi nous n’avons pas voté ce rapport.

La crise démocratique dans laquelle se trouve notre pays nécessite d’autres choix. Nous regrettons d’être si peu nombreux pour défendre le programme de notre liste régionale. Pour autant, nous continuerons à le faire avec convictions.

Myriam Martin, Liem Hoang Ngoc, Jean-Christophe Sellin, Guilhem Serieys