Région Occitanie : Non à la régionalisation de la coordination du Service Public de l’Emploi !

La commission permanente de la Région Occitanie va se prononcer ce vendredi 24 mars sur l’expérimentation de la régionalisation de la coordination du Service Public de l’Emploi proposée par la présidente Carole Delga et permise par la nouvelle loi « Notre ».

Nous demandons que ce rapport lourd de conséquences soit soumis à un débat public au sein de l’assemblée de notre collectivité et non en catimini lors d’une commission permanente.

En effet, cette marche vers la régionalisation de l’emploi constituerait un grave recul du principe d’universalité qui fonde le Service Public de l’Emploi.

Cessons de penser que décentraliser le SPE le rendrait plus efficace. Un opérateur national permet de corriger les inégalités qui ne cessent de se renforcer entre les territoires. Une politique nationale de l’emploi n’empêche en rien un diagnostic territorial et de proposer des solutions adaptées à chaque bassin d’emploi et d’apporter des réponses de proximité aux demandeurs d’emploi et aux entreprises.

Plutôt que précipiter un dangereux et inefficace éclatement du Service Public de l’Emploi, l’urgence est à relancer une politique de l’emploi définie et pilotée au niveau national, et à conforter et relancer les moyens des acteurs concernés, notamment Pôle emploi en tant qu’opérateur public qui doit en rester un acteur pivot.

Partageant les inquiétudes des personnels et usagers concernés, mais aussi par fidélité aux engagements électoraux de la liste Nouveau Monde en Commun, nous nous opposons fermement à cette proposition et appelons l’ensemble des conseillers régionaux à faire de même.

 Signataires : les conseillers régionaux du Parti de Gauche, du Parti communiste français, d’Ensemble ! et de la Nouvelle Gauche Socialiste, élus de la liste « Nouveau Monde en Commun ».